BFM Business

Les chômeurs en zone euro moins nombreux, une première depuis 2011

Le nombre de demandeurs d'emploi en zone euro n'avait pas baissé depuis 2011.

Le nombre de demandeurs d'emploi en zone euro n'avait pas baissé depuis 2011. - -

Si le taux de chômage stagne, le nombre de personne sans emploi a diminué en juin, selon les chiffres publiés par Eurostat, ce mercredi 31 juillet. Ce, pour la première fois en deux ans.

C'est une bonne nouvelle pour la zone euro. Le nombre de demandeurs d'emploi dans l'union monétaire a baissé en juin pour la première fois depuis plus de deux ans, un signe de plus laissant espérer une sortie de récession, selon des données publiées mercredi par Eurostat, l'agence de la statistique de l'Union européenne.

Le nombre de chômeurs inscrits s'est établi à 19,266 millions le mois dernier, en baisse de 24.000 par rapport à mai.

Cette baisse modeste, qui n'a pas empêché le taux de chômage de s'inscrire au niveau record de 12,1% pour le quatrième mois consécutif, marque tout de même une rupture avec une tendance à l'aggravation du chômage qui semblait inexorable.

L'inflation se stabilise

Le nombre de demandeurs d'emploi dans la zone euro n'avait pas baissé d'un mois sur l'autre depuis avril 2011.

Les déficits budgétaires, les politiques d'austérité, les menaces sur la survie même du bloc avaient fait plonger la zone euro en récession fin 2011 et les espoirs de rebond ont jusqu'ici été déçus.

Mais l'engagement de la Banque centrale européenne en faveur de la monnaie unique, la reprise aux Etats-Unis et un assouplissement des politiques d'austérité ont contribué à améliorer le sentiment économique, revenu en juillet à son meilleur niveau depuis 15 mois.

L'inflation faible est aussi une bonne nouvelle pour le pouvoir d'achat des ménages alors que la crise de la dette dure depuis maintenant trois ans et demi. Selon la première estimation d'Eurostat également publiée mercredi, le taux d'inflation est resté stable à 1,6% en juillet.

J.M. avec Reuters