BFM Business

Les cendres volcaniques perturbent le trafic aérien européen

LE NUAGE DE CENDRES

LE NUAGE DE CENDRES - -

FRANCFORT/MILAN - Un nuage de cendres dû à l'éruption du volcan islandais Eyjafjöll à perturbé dimanche le trafic aérien dans le sud de...

FRANCFORT/MILAN (Reuters) - Un nuage de cendres dû à l'éruption du volcan islandais Eyjafjöll à perturbé dimanche le trafic aérien dans le sud de l'Allemagne, l'Autriche et une partie de l'Espagne et du Portugal, mais l'Italie a rouvert son espace aérien.

Les aéroports de Munich et de Stuttgart ainsi que des aérodromes régionaux ont été fermés jusqu'à nouvel ordre à 13h00 GMT, a annoncé le DFS, instance responsable du contrôle du trafic aérien allemand.

La direction de l'aviation autrichienne, Austro Control, a annoncé la fermeture des aéroports autrichiens, pour la plupart jusqu'à lundi matin, et son équivalent britannique, NATS, a fait savoir que les aérodromes des îles écossaises avaient aussi été fermés dimanche.

Un nuage de cendres volcaniques consécutif à l'éruption de l'Eyjafjöll a déjà paralysé en grande partie le trafic aérien européen pendant près d'une semaine à la mi-avril.

Quelque 24.000 vols étaient prévus dimanche dans l'espace aérien européen, soit un millier de moins (4%) que la moyenne à cette période de l'année, a déclaré à Bruxelles un responsable de l'agence européenne du trafic aérien Eurocontrol.

Les vols transatlantiques restent affectés et doivent effectuer des détours importants entraînant des retards, avait auparavant précisé Eurocontrol. "Cependant, il n'y a pas eu un nombre important d'annulations".

Samedi, le nombre de vols en Europe a atteint 22.424, soit 200 environ de moins que le niveau habituel.

Les aéroports italiens ont rouvert à 12h00 GMT après la fermeture, dans la matinée, d'une grande partie des aéroports du nord du pays, a annoncé la direction de l'aviation civile, ENAC.

SEPT AÉROPORTS FERMÉS EN ESPAGNE

Les aéroports de la partie orientale du nord de l'Italie et de Venise, Trieste et Rimini sont restés ouverts, a précisé ENAC.

Plusieurs aéroports du nord de l'Espagne, notamment Barcelone, ont rouvert dimanche après avoir été fermés samedi. Mais la direction de l'aviation civile espagnole a fait savoir qu'un changement de direction du nuage de cendres l'avait contrainte à fermer sept aéroports à 14h00: Asturias, Santander, Bilbao, Salamanque, Valladolid, Leon et Burgos. Tous les autres aéroports étaient ouverts.

Près de 40.000 voyageurs ont été affectés par les fermetures décidées samedi à cause de la présence du nuage de cendres sur le nord du pays.

L'Irlande prévoit d'imposer dimanche en fin de journée des restrictions au trafic dans les aéroports de l'ouest du pays.

Au Portugal, l'aéroport de Porto a été fermé jusqu'à midi (10h00 GMT)

En France, la Direction générale de l'aviation civile s'est dite optimiste pour les jours à venir.

Une trentaine de vols à destination du sud de l'Europe ont été annulés par les autorités dans les aéroports parisiens, ainsi que plusieurs autres par les compagnies Easyjet et Ryanair à Nice ou Marseille.

Ludwig Burger, Maria Sheahan et Jörn Poltz à Francfort, Rosalba O'Brien à Londres, Massimiliano di Giorgio à Rome, Dale Hudson à Bruxelles, Stephen Jawkes à Milan et Nigel Davies à Madrid, Grégory Blachier et Nicole Dupont pour le service français