BFM Business

Les 120 plus grandes entreprises françaises bientôt soumises à des testing anti-discrimination

Le testing visera à détecter les cas de discrimination à l'embauche

Le testing visera à détecter les cas de discrimination à l'embauche - LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

Le chef de l'État a dit vouloir généraliser le testing pour détecter les cas de discrimination à l'embauche. 40 entreprises seront testées chaque année.

À l'occasion de la présentation de ses mesures en faveur des banlieues ce mardi, Emmanuel Macron a annoncé que les 120 plus grandes entreprises seraient soumises à des "testing" (tests anonymes) pour détecter les cas de discrimination à l'embauche, au rythme de 40 par an pendant trois ans.

"Nous allons généraliser le testing, vérifier les comportements et s'assurer qu'il n'y a pas de discrimination à l'embauche. Les entreprises du SBF 120 (indice boursier réunissant les 120 plus grandes entreprises, NDLR) commenceront le testing avec 40 entreprises par an et 120 seront testées en 3 ans", a-t-il déclaré en présentant ses mesures pour les banlieues.
P.L avec AFP