BFM Business

Le moral des ménages s'est maintenu en octobre selon l'Insee

Les ménages français ne sont ni plus confiants, ni plus inquiets quant à leur situation économique et celle du pays en octobre 2013.

Les ménages français ne sont ni plus confiants, ni plus inquiets quant à leur situation économique et celle du pays en octobre 2013. - -

Selon les données publiées ce 29 octobre par l'Insee, la confiance des ménages est restée stable en octobre. Son niveau se situe néanmoins bien en dessous de sa moyenne sur longue période.

Le moral des Français est resté stable en octobre, constate l'Insee ce mardi 29 octobre. Sans recul, mais sans progression non plus, à un niveau relativement bas par rapport à sa moyenne de long terme.

L'indicateur de la confiance des ménages ressort à 85 points pour octobre. C'est exactement son niveau de septembre, qui avait grignoté un point par rapport à août après une autre hausse de deux points en juillet.

L'indice montre que la perception des Français sur leur "situation financière personnelle future" est restée similaire à celle du mois de septembre, en hausse de 1%. Ils sont en revanche plus sévères que le mois dernier concernant leur "situation financière personnelle passée".

La proportion de ceux estimant que le temps est venu de faire des achats importants augmente de deux points. Un regain de confiance ressenti aussi quant à leur niveau de vie, passé et futur, en hausse de deux points sur la période.

Les perspectives concernant leur capacité d'épargne est en forte hausse, de 7 points par rapport à septembre. Un solde qui se situe largement au-dessus de sa moyenne saisonnière, et qui constitue à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle.

D'un côté, les Français sont confiants dans leur capacité à gagner de l'argent et à se constituer un pactole. De l'autre, en prévoyant d'épargner cet argent, ils n'envisagent pas de faire tourner l'économie réelle en consommant.

Au-delà de leur situation personnelle, ils se montrent moins inquiets que le mois dernier concernant l'évolution du marché de l'emploi. L'indice relatant les craintes concernant le chômage est ainsi en baisse de 7 points ce mois-ci, et de 37 points par rapport à juin. Il reste toutefois au-dessus de sa moyenne à long terme.

N.G.