BFM Business

Le ministre allemand des Affaires étrangères met en garde Hollande contre une renégociation du pacte européen

BFM Business

Le ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle a mis en garde le nouveau président français élu François Hollande, sans le nommer, contre une éventuelle renégociation du pacte budgétaire européen, ce vendredi au Bundestag.

"Nous avons décidé la fin de la politique d'endettement. (...) Les accords entre les Etats ne sont pas invalidés par de nouvelles élections", a lancé Guido Westerwelle lors d'un discours sur l'Europe devant les députés allemands. "Le traité budgétaire a été conclu et il est valable", a-t-il ajouté.

Devant le Bundestag, Guido Westerwelle a également conditionné le versement de nouvelles aides à la Grèce au respect par Athènes de ses obligations. "Nous comptons tenir nos promesses d'aides. Mais cela signifie que la Grèce doit mettre en oeuvre les réformes dont nous sommes convenus", a-t-il dit.