BFM Business

Le Livret A va-t-il suffire à financer les projets du gouvernement ?

65% de la manne collectée par le livret A va dans le fonds d'épargne de la Caisse des Dépôts

65% de la manne collectée par le livret A va dans le fonds d'épargne de la Caisse des Dépôts - -

Le gouvernement compte puiser dans l'épargne du placement favori des Français pour financer des investissements des collectivités locales. Problème : cette manne est déjà dévolue au logement social.

Le gouvernement a décidé d’aller chercher l’argent là où il est censé se trouver. Jean-Marc Ayrault a annoncé, mercredi 20 février, 20 milliards d’euros d’investissements destinés aux collectivités locales.

Le Premier ministre a indiqué que, pour les financer, le gouvernement allait puiser dans l’épargne réglementée. "Vous savez que nous avons augmenté les plafonds du Livret A (...), le président de la République l'a annoncé récemment, nous voulons utiliser cette épargne pour l'investissement".

Le 1er janvier dernier, le plafond du produit d’épargne préféré des Français a, en effet, été porté de 19 125 euros à 22 950 euros. Il avait déjà été relevé une première fois, en octobre, passant de 15 300 euros à 19 125 euros.

Une collecte record en 2012

Dans son rapport publié en septembre 2012, l’ambassadeur Pierre Duquesne rappelait qu’un "consensus" s’était dégagé pour estimer que le relèvement en deux temps du plafond rapporterait entre 30 et 55 milliards d’euros supplémentaires sur deux ans, soit de 1 à 1,5% de l'épargne totale des ménages.

En 2012, la collecte nette, c’est-à-dire l’épargne supplémentaire, drainée par le Livret A, a atteint 28,16 milliards d’euros. Mais il s’agissait d’une année record pour le Livret A. De plus, il convient de rappeler que la Caisse des Dépôts, chargée de centraliser et gérer la manne du Livret A, ne récupère théoriquement que 65% de la collecte, le reste étant conservé par les banques. Autrement dit, la Caisse des Dépôts ne centraliserait que 18,3 milliards de ces 28,16 milliards.

20 milliards pour le logement social

Ensuite, il n’est pas dit que les relèvements du plafond du Livret A dopent toujours la collecte. Mercredi 20 février, Jean-Pierre Jouyet, directeur général de la Caisse des Dépôts, a déclaré à France Inter que son organisme a constaté un "moindre volume" en janvier.

Problème : l’argent du Livret A, et plus généralement des livrets réglementés, a déjà vocation à financer certaines missions, notamment le logement social. Le rapport Duquesne chiffre ainsi les besoins annuels pour le logement social et la politique de la ville entre 19 et 20 milliards d’euros par an, ce qui correspondrait une production de prêts supplémentaires de 4,2 milliards d'euros. Que va-t-il rester pour les investissements des collectivités locales ?

Julien Marion