BFM Business

Le gouvernement envisage de subventionner l'embauche des seniors

Dans le Parisien paru mardi, le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez explique que le gouvernement envisage d'exonérer de charges les entreprises employant des seniors et de développer le tutorat en le finançant partiellement. /Photo d'archives/ R

Dans le Parisien paru mardi, le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez explique que le gouvernement envisage d'exonérer de charges les entreprises employant des seniors et de développer le tutorat en le finançant partiellement. /Photo d'archives/ R - -

Le gouvernement envisage d'exonérer de charges les entreprises employant des seniors et de développer le tutorat en le finançant...

PARIS (Reuters) - Le gouvernement envisage d'exonérer de charges les entreprises employant des seniors et de développer le tutorat en le finançant partiellement, dit le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez.

Relever le taux d'emploi des 50-64 ans est l'un des points clés de la réforme des retraites que prépare le gouvernement. Il était en France de 53,2% en 2008 selon l'OCDE, en dessous de la moyenne de l'Union européenne et des pays de l'OCDE.

"La volonté du président de la République est claire : il n'y aura pas de réforme des retraites sans un plan d'action des seniors, les deux sont liés", dit Laurent Wauquiez dans le Parisien paru mardi.

Le dispositif "zéro charges" testé dans les petites entreprises durant la crise économique pourrait être transposé aux seniors, dit-il, car les seniors actuellement "coûtent trop cher".

"L'idée serait de permettre aux entreprises qui embauchent des chômeurs âgés d'être exonérées de charges", précise le secrétaire d'Etat à l'Emploi. "C'est une des pistes à l'étude."

Le gouvernement souhaite aussi développer le tutorat entre les travailleurs les plus âgés et les jeunes.

Les entreprises y seraient incitées là aussi par un abaissement du coût, "via une prise en charge d'une partie de la rémunération des tuteurs".

L'argent de la formation professionnelle pourrait être utilisé à ces fins, dit Laurent Wauquiez.

Le texte du gouvernement sur la réforme des retraites sera dévoilé à la mi-juin.

Clément Guillou, édité par Jean-Stéphane Brosse