BFM Business

Le chômage recule aussi dans la zone euro

L'Espagne est, derrière la Grèce, le pays de la zone euro le plus touché par le chômage.

L'Espagne est, derrière la Grèce, le pays de la zone euro le plus touché par le chômage. - -

Selon les chiffres publiés ce vendredi 29 novembre par Eurostat, le nombre de demandeurs d'emploi a diminué de 61.000 au mois d'octobre dans la zone euro. Il reste néanmoins plus de 19 millions de chômeurs.

Il n'y a pas qu'en France que la courbe du chômage commence à s'inverser. Selon les chiffres publiés ce vendredi 29 novembre par l'institut européen des statistiques Eurostat, la zone euro comptait 61.000 demandeurs d'emploi en moins au mois d'octobre.

Il reste toutefois 19,29 millions de chômeurs dans les 17 pays de la zon euro, ce qui, rapporté à la population active, représente un taux de 12,1%, en baisse de 0,1% par rapport au mois de septembre.

La décrue est plus importante au niveau de l'Union européenne, qui compte 11 pays de plus que la zone euro. Au mois d'octobre, on recensait ainsi 75.000 chômeurs en moins, pour un total de 26,6 millions.

Eurostat rappelle toutefois que, par rapport au mois d'octobre 2012, 615.000 personnes sont venues grossir les rangs des agences pour l'emploi des pays de la zone euro. Pour l'Union européenne le chiffre est de 512.000 personnes.

Une Europe divisée en deux

En fait, l'Europe est divisée en deux: "sur un an, le taux de chômage a augmenté dans la moitié des États membres et a baissé dans l’autre moitié", souligne ainsi Eurostat.

Les plus fortes hausses ont été enregistrées à Chypre (de 13,2% à 17%), en Grèce (de 25,5% à 27,3%) et aux Pays-Bas (de 5,5% à 7%). Les baisses les plus marquées ont été observées en Lettonie (de 14% à 11,9%), en Irlande (de 14,5% à 12,6%) et en Lituanie (de 13% à 11,1%).

Plus globalement, les pays avec le chômage le plus faible sont l'Allemagne (5,2%), le Luxembourg (5,9%) et l'Autriche (4,8%) alors que l'Espagne (26,7%) et la Grèce (27,3%) continuent de fermer la marche.

J.M.