BFM Business

Le chômage enregistre sa plus forte hausse depuis trois ans

Le nombre d'inscrits de plus de 50 ans, dans les trois catégories, a augmenté de 1,8% en un mois.

Le nombre d'inscrits de plus de 50 ans, dans les trois catégories, a augmenté de 1,8% en un mois. - -

Selon les chiffres publiés par le ministère du Travail, lundi 27 août, le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 1,4 % en juillet. La France métropolitaine compte désormais 2,987 millions de chômeurs.

En juillet, le nombre de demandeurs d'emploi n'ayant eu aucune activité même à temps partiel et recherchant un travail, a augmenté de 1,4 % selon les chiffres du ministère du Travail. Il s’agit de la plus forte hausse depuis plus trois ans.

Cela représente donc 41 300 personnes de plus qu'au mois de juin. La progression du chômage est désormais continue en France depuis quinze mois. Il faut revenir à avril 2011 pour enregistrer une très légère baisse de 0,1%. La France métropolitaine compte aujourd'hui 2,987 millions de personnes sans aucune activité. Au rythme actuel, la barre symbolique des 3 millions de chômeurs en métropole sera franchie le mois prochain.

En incluant les inscrits à Pôle emploi exerçant une activité réduite, 4,453 millions de personnes cherchaient un travail dans l'Hexagone en juillet, soit une hausse de 58 300 personnes par rapport à juin (+1,3%).

Depuis un an, tous les départements français ont vu le nombre de demandeurs d'emploi augmenter. Avec une augmentation de 12,2 %, la région Bretagne enregistre la plus forte hausse sur un an.

Le chômage de très longue durée vire au rouge écarlate

Les seniors et les chômeurs de longue durée sont les plus touchés. Le nombre d'inscrits de plus de 50 ans, dans les trois catégories, a augmenté de 1,8% en un mois et de 15,3% en un an.

Le chômage de très longue durée devient extrêmement préoccupant, avec une augmentation de 1,9% en un seul mois et de près de 22% en un an. Ainsi, en juillet, 468 500 personnes cherchaient un travail depuis plus de trois ans en métropole.

La hausse est également particulièrement marquée pour les jeunes de moins de 25 ans, pour le troisième mois consécutif, avec 10 000 jeunes de plus venus grossir les rangs de Pôle emploi, toutes catégories confondues (+1,4% en un mois, +6,7% en un an).

Bfmbusiness.com et AFP