BFM Business

Le best of de la crise grecque

Il ne faut pas se fier aux apparences: Wolfgang Schaüble et Yanis Varoufakis ne s'apprécient guère....

Il ne faut pas se fier aux apparences: Wolfgang Schaüble et Yanis Varoufakis ne s'apprécient guère.... - Emmanuel Dunand - AFP

Le dossier grec a été le théâtre d'évènements qui sont parfois insolites. BFMbusiness.com a choisi de revenir sur les déclarations les plus saillantes des dirigeants de la zone euro.

C'est un feuilleton qui a connu son lot de rebondissements et de péripéties parfois insolites. Les négociations autour de la dette grecque ont, en effet, été le théâtre de sorties parfois mémorables de la part des dirigeants de la zone euro.

Ces derniers n'ont ainsi pas hésité à afficher ostensiblement leurs désaccords, voire leur inimitié.

Encore ce jeudi 26 février, le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a montré combien il n'apprécie pas son homologue grec, Yanis Varoufakis. "Je ne vois rien qui nous facilite la vie dans tout ce que Varoufakis entreprend", aurait-il lâché lors d'une réunion ce jeudi, selon plusieurs sources.

Entre invectives et "rap battle"

Un exemple parmi d'autres, tant les tensions ont été nombreuses lors des échanges entre la Grèce et l'Union européenne. A tel point que la chaîne de télévision néerlandaise NPO1 en a fait une parodie, en version "rap battle", diffusée le week-end dernier.

On y voit ainsi des acteurs incarnant tour à tour Angela Merkel, Yanis Varoufakis ou encore Vladimir Poutine s'invectiver à coup de rimes prononcées à la vitesse de la lumière.

Pour ne rien perdre des déclarations les plus incisives, BFMbusiness.com a sélectionné un florilège des 10 déclarations les plus saillantes. 

J.M.