BFM Business

La taxe foncière explose en France

Dans certaines villes, la taxe foncière a augmenté de 65% ces cinq dernières années.

Dans certaines villes, la taxe foncière a augmenté de 65% ces cinq dernières années. - -

Les propriétaires s'en sont sûrement rendu compte: le montant de la taxe foncière flambe en France. Jusqu'à 65% d'augmentation en cinq ans dans certaines villes. En moyenne, elle aura gonflé de 200 euros par foyer depuis 2004.

La taxe foncière, versée chaque année par les propriétaires aux collectivités locales, ne cesse d'augmenter en France. Sur les cinq dernières années, son montant a explosé. Les hausses vont de 11% à 65% entre 2004 et 2009
Augmentation de 13% à Pau par exemple. De 15% à Bordeaux. De 17% à Angers. De 28% à Nantes. De 30% à Rennes. Ou encore de 45% à Marseille.

Concrètement, cela représente en moyenne près de 200 euros d'augmentation en 5 ans pour chaque foyer français. L'Union Nationale de la propriété immobilière tire la sonnette d'alarme.

Pourquoi la taxe foncière explose-t-elle ?

Si tout le monde est d'accord sur les chiffres, qui proviennent de la Direction générale des impôts, tout le monde se renvoie la balle sur les « coupables ».
L'Etat, qui vient de geler ses dotations aux collectivités territoriales, accuse les élus locaux. Selon lui, ils feraient payer aux contribuables la mauvaise gestion de leur budget. Les élus, eux, se défendent. Pour compenser le désengagement de l'Etat et faire face aux dépenses, ils doivent augmenter une partie des impôts, disent-ils.
Autre explication avancée, la suppression de la taxe professionnelle pour les collectivités locales. C'est un manque à gagner important. Résultat, les maires auraient tendance à se rabattre sur la taxe foncière pour trouver des ressources. La taxe foncière est l'un des seuls impôts, avec la taxe d'habitation, sur lesquelles les villes peuvent directement agir.
Enfin, le calcul de la taxe foncière est périmé. Il date des années 70. Un barème qui n'a jamais été modernisé depuis, au grand dam des contribuables.