BFM Business

La production allemande chute de manière inattendue

Le secteur de la construction a tout particulièrement été marquée par un ralentissement après un premier trimestre solide.

Le secteur de la construction a tout particulièrement été marquée par un ralentissement après un premier trimestre solide. - Philippe Wojazer - Reuters

Alors que les analystes s'attendaient à une progression de la production industrielle allemande, celle-ci s'est contractée en juin. Mais le niveau élevé de commandes à l'industrie devrait relancer la machine.

Une petite poussière dans l'engrenage bien huilé de l'industrie allemande? La production industrielle est, contre toute attente, retombée en juin, après une petite hausse le mois précédent, selon des chiffres provisoires corrigés des variations saisonnières publiés vendredi par l'Office fédéral des statistiques Destatis.

Alors que les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers FactSet tablaient sur une petite progression de 0,4%, la production industrielle allemande a reculé de 1,4% sur un mois, a fait savoir Destatis dans un communiqué. Le chiffre du mois de mai a lui été révisé à +0,2% par rapport à avril, contre 0% annoncé initialement.

L'évolution de la production de l'industrie allemande a ainsi pris à rebours celle des commandes enregistrées par cette même industrie, qui ont affiché une hausse vigoureuse et inattendue en juin, selon des chiffres publiés jeudi.

Une baisse sans conséquences

Dans le détail, les différentes composantes de l'indice de la production industrielle ont évolué de manière contrastée en juin, avec notamment un recul de 0,2% de la production des biens de consommation, de 2,6% des biens d'investissement et de 4,5% de l'activité de construction. En revanche, la production énergétique a, elle, progressé de 2,3%.

"La production industrielle s'est développée au printemps de manière peu dynamique. Cela a été particulièrement le cas dans la construction, qui a été marquée par un ralentissement après un premier trimestre solide. L'environnement pour la branche reste bon malgré tout", a commenté dans un communiqué séparé le ministère allemande de l'Economie.

"Compte tenu de l'évolution positive récente des commandes et du moral toujours bon des entreprises, il faut compter avec une progression de la croissance modérée dans l'industrie", ajoute le ministère.

N.G. avec AFP