BFM Business

La loi Sapin II plombe l'assurance vie

Le placement a enregistré une décollecte nette de 100 millions d'euros sur le mois d'octobre. Du jamais vu depuis 2013. Une contre-performance liée à la loi Sapin II qui inquiète les épargnants.

Il y a eu beaucoup plus de retraits que de dépôts sur l'assurance vie en octobre. La décollecte représente 100 millions d'euros, une première depuis trois ans. Et un effet direct d'une mesure prise dans la loi Sapin II, à en croire les professionnels.

Les conseillers en patrimoine sont unanimes: une réelle inquiétude s'est emparée des épargnants. Ils ont été pris d'un vent de panique en découvrant que les régulateurs, en cas de problème, pourraient bloquer leur argent pour une période de 6 mois. Une mesure qui a été adoptée dans le cadre de la loi Sapin.

Des contrats transférés au Luxembourg?

Un de ces conseillers raconte que ses collègues et lui-même ont reçu des centaines d'appels. Tout particulièrement de la part de clients détenteurs de gros patrimoines qui envisagent de transférer leur contrat au Luxembourg. Certains de ces clients sont, semble-t-il, passés à l'acte.

Cette inquiétude se traduit en tout cas dans les chiffres. L'assurance vie a d'abord marqué un brusque coup d'arrêt en septembre. La collecte nette est tombée à zéro. Les chiffres qui viennent d'être publiés prouvent que les retraits se sont poursuivis et que l'inquiétude n'est pas encore retombée.

Caroline Morisseau, édité par N.G.