BFM Business

La Grèce va de nouveau émettre des obligations

La Grèce va tester les marchés à partir de mardi.

La Grèce va tester les marchés à partir de mardi. - LOUISA GOULIAMAKI / AFP

Le pays, qui n'avait pas émis d'obligation depuis 2014, veut tester le marché.

La Grèce va émettre des obligations mardi, a déclaré ce lundi le ministère des Finances. Il s'agit de sa première opération de ce genre depuis 2014 afin de tester le marché après deux ans de craintes sur sa dette et de réformes difficiles. "L'offre doit être faite le 25 juillet 2017, selon les conditions du marché, avec un règlement prévu pour le 1er août", a déclaré le ministère dans un communiqué ministériel qui a été publié à la Bourse d'Athènes (Athex).

L'État grec a chargé les banques BNP, Bank of America Merrill Lynch, Citi, Deutsche Bank et HSBC de "procéder à l'émission d'une nouvelle obligation à cinq ans". Cette décision intervient après l'accord du FMI la semaine dernière sur la participation prochaine de l'institution internationale au plan d'aide à la Grèce et de l'annonce du relèvement de perspective de la note de la Grèce par l'agence de notation SP Global Ratings.

La Grèce n'a pas actuellement besoin de se financer car elle bénéficie jusqu'en juillet 2018 d'un plan d'aide européen et du FMI de 86 milliards d'euros. Mais selon les experts, le pays doit tester les marchés avant son retour définitif en 2018, à la fin du programme UE-FMI. Privée des marchés depuis l'éclosion de la crise de la dette en 2010, la Grèce était retournée brièvement sur les marchés en avril 2014 en émettant une obligation à cinq ans à un taux supérieur aux 4,95%. Cette obligation à l'époque était émise par le précédent gouvernement de coalition droite-socialistes et était considéré comme un test pour les marchés.

P.L avec AFP