BFM Business

La croissance tombe à 1,5% en 2018

-

- - Pixabay

Le PIB a progressé de 0,3% au quatrième trimestre de l’année dernière. C’est finalement mieux qu’anticipé.

L’Insee a dévoilé ce mercredi les chiffres de la croissance pour l’année 2018. Celle-ci atteint 1,5%, loin des premières estimations émises en avril dernier qui tablaient sur une croissance de 2%.

Mais l’année s’est révélée bien plus compliquée que prévue et Bercy avait réajusté ses prévisions à 1,7%. Pour atteindre cet objectif, il fallait néanmoins espérer une progression du PIB de 0,8% au quatrième trimestre. Marquée par la crise des gilets jaunes, cette période a finalement connu une croissance de 0,3%, le même chiffre qu’au trimestre précédent, signe que ces mouvements ont finalement eu un impact limité.

Alors que la France avait connu une belle dynamique en 2017 (2,3% de croissance du PIB), les dépenses et consommations des ménages ont fortement ralenti avec une croissance nulle, contre 0,4% au trimestre précédent. Dans ce cas précis, la crise des gilets jaunes semble avoir eu un réel impact.

C’est donc le commerce extérieur qui a soutenu l'économie au quatrième trimestre, ainsi que la production totale de biens et services, en hausse de 0,4%.

De son côté, l'investissement est resté « atone » (0,2% contre 1% au 3ème trimestre). Celui des entreprises est ainsi marqué par la baisse des ventes dans l’automobile (+0,3%). Celui des ménages chute notamment, notamment du logement (-0,4%).

Enfin, les variations de stocks ont pesé négativement de 0,1 point sur la croissance du produit intérieur brut. Sur l'année, les exportations progressent de 3,1% (contre 4,7% en 2017), mais moins que les importations qui gagnent 1,1% (contre 4,1%).