BFM Business

La croissance française confirmée à 1,5% en 2018

-

- - Pixabay

Le PIB a augmenté de 0,3% au 4ème trimestre, freiné par la crise des gilets jaunes et la consommation des ménages, qui rebondit en janvier.

C’est donc confirmé. Le PIB français a finalement augmenté de 1,5% en 2018, selon l’Insee, qui dévoile ses derniers chiffres ce jeudi matin, contre 2,3% en 2017. La faute à un 4ème trimestre difficile (+0,3%) marqué par la crise des gilets jaunes et une consommation des ménages nulle (contre 0,4% au trimestre précédent).

Interrogé sur Public Sénat, Bruno Le Maire a surtout pointé du doigt les manifestations qui se sont répétées à la fin de l’année. « C'est un coût qui est très élevé, qui est de l'ordre de 0,2 point de croissance trimestrielle » a-t-il expliqué. En décembre, il évoquait plutôt une perte de 0,1% de croissance.

La consommation des ménages repart à la hausse

Du côté de la balance commerciale, les importations ont rebondi au 4ème trimestre (+1,4% contre 0,3% au précédent) tandis que les exportations accélèrent nettement (+2,3% contre 0,2%). « Au total, le solde extérieur contribue de nouveau positivement à la croissance du PIB : +0,3 point, après +0,2 point au troisième trimestre » souligne l’Insee.

L’Insee en profite pour publier les premiers indicateurs provisoires de l’année 2019. La consommation des ménages est ainsi repartie en janvier : +1,2% sur un an en janvier, après deux mois de repli. Du côté de l’inflation, les prix à la consommation augmentent de 1,3% sur un an en février, après 1,2% en janvier, principalement en raison « d'une accélération des prix alimentaires et de l'énergie. »