BFM Business

L'Italie va se doter d'un salaire minimum

Matteo Renzi veut instaurer un salaire minimum qui devrait se situer entre 6,50 et 7 euros par heure.

Matteo Renzi veut instaurer un salaire minimum qui devrait se situer entre 6,50 et 7 euros par heure. - Fabrice Coffrini - AFP

Le Conseil des ministres italien devrait étudier dans les prochaines semaines le projet de création d’un salaire minimum. Mais la mesure inquiète les syndicats.

Jusqu'à présent l'Italie était l'un des derniers pays européens à ne pas avoir de Smic. Le gouvernement de Matteo Renzi a tranché: il va instaurer un salaire minimum horaire légal, rapporte le Corriere della sera. Celui-ci devrait se situer entre 6,50 euros et 7 euros nets de l'heure. C'est l'une des dernières mesures du Jobs Act - la réforme du marché du travail initiée par le Premier ministre.

Actuellement, certaines conventions collectives - il en existe plusieurs centaines en Italie -prévoient déjà un salaire minimum. Mais pour ceux qui n'étaient pas couverts, ce futur Smic représente une nouvelle protection.

Ce qui peut paraître comme une avancée risque pourtant de braquer les syndicats, qui craignent que l'existence d'un salaire minimum ne perturbe les négociations salariales qu'ils mènent dans les branches.

Déjà 22 pays européens convertis au Smic

Dernière question qui préoccupe en Italie: ce Smic s'appliquera-t-il aux free-lances? Les travailleurs indépendants qui effectuent des missions sont en effet très nombreux dans le pays.

Aujourd’hui, 22 pays de l'Union européenne sont dotés d’un salaire minimum. Dernier en date: l'Allemagne, où l'instauration d'un Smic a suscité parmi les plus vifs débats qu'a connu le pays ces dernières années.

Au sein de l'UE, le pays avec le salaire minimum le plus bas est la Bulgarie (184 euros par mois). A l'opposé, le Luxembourg offre un salaire minimum de 1.923 euros, soit un ratio de 1 à 10. En France, le Smic est actuellement de 1.458 euros.

Source: Eurostat

Isabelle Golentz avec Y.D.