BFM Business

L'Insee confirme l'absence de croissance au deuxième trimestre

Le taux de marge des entreprises a reculé au deuxième trimestre

Le taux de marge des entreprises a reculé au deuxième trimestre - Jean-Christophe Verhaegen - AFP

L'Insee a confirmé une croissance nulle au deuxième trimestre lors d'une seconde estimation, ce mardi 23 septembre.

La panne est confirmée. Ce mardi 23 septembre, l'Insee a confirmé une croissance nulle au deuxième trimestre, lors d'une seconde estimation.

Dressant le tableau d'une économie française au ralenti, l'Insee a en particulier annoncé que le pouvoir d'achat des ménages avait progressé au deuxième trimestre, de 0,5% par rapport au premier. Leur taux d'épargne est resté stable à 15,9%.

Le taux de marge des entreprises françaises, l'un des plus bas d'Europe, s'était au contraire dégradé à 29,3% contre 29,8% en début d'année.

En outre, le déficit des administrations publiques avait augmenté, passant de 4,1% au premier trimestre à 4,4% du PIB, en raison notamment d'une baisse des recettes fiscales de 0,3%. Le rythme des dépenses avait toutefois été freiné (+0,4% après +0,9% au premier trimestre).

L'investissement des entreprises dégringole

Au niveau des facteurs contribuant à la croissance, la consommation des ménages est l'un des rares motifs de satisfaction puisqu'elle progressait de 0,4%, après avoir reculé de 0,6% au premier trimestre.

Mais les investissements des entreprises poursuivaient leur dégringolade, diminuant de 1,1% après -0,9%.

Le commerce extérieur contribuait négativement à la croissance puisque les exportations ont moins augmenté que les importations (+0,1% contre +0,4%).

Enfin les variations de stocks des sociétés n'ont eu aucun impact sur le PIB.

J.M.