BFM Business

L'inflation en zone euro chute encore

L'inflation en zone euro s'essouffle

L'inflation en zone euro s'essouffle - Johannes Eisele - AFP

La hausse des prix s'est un peu plus essoufflée au mois d'août en zone euro, atteignant 0,3%, selon une première estimation d'Eurostat, publiée ce vendredi 29 août.Elle était de 0,4% en juillet.

C'est un indicateur économique qui est désormais devenu le sujet de toutes les attentions. L'inflation en zone euro a poursuivi son ralentissement en août, chutant à 0,3%, contre 0,4% en juillet selon une première estimation d'Eurostat publiée ce vendredi 29 août.

Il s'agit, selon Reuters, du plus bas niveau de cette statistique depuis octobre 2009.

Ce chiffre accentue un peu plus la pression sur la Banque centrale européenne (BCE). Cette dernière est censée viser une inflation "proche de" 2%, soit un niveau bien éloigné de la donnée publiée aujourd'hui.

Les économistes s'attendent à ce que Mario Draghi, le président de la BCE, donne des indications quant à une future action plus musclée de la part de son institution pour combattre ce risque déflationniste, lors de la prochaine réunion de la banque centrale, le 4 septembre prochain.

Une aubaine pour Hollande?

Cette statistique tombe, par ailleurs, à la veille d'un Sommet européen, alors que François Hollande a encore rappelé jeudi le risque pour la zone euro de tomber en déflation. Il avait ainsi appelé à tenir un sommet de la zone euro pour définir un rythme de réduction des déficits qui éviterait à l'union monétaire de basculer dans cette situation.

Avant le Président, Manuel Valls mais aussi Arnaud Montebourg avaient appelé à se mobiliser contre la déflation. "Le risque est réel", alertait ainsi, le 1er août dernier, le Premier ministre, tandis qu'Arnaud Montebourg pointait "le grave risque déflationniste en zone euro", dimanche 24 août à la fête de la Rose, dans un discours qui lui a valu d'être débarqué du gouvernement.

Julien Marion