BFM Business

L'Europe approuve le plan de réformes de la Grèce

Le plan d'aide à la Grèce va être prolongé, après l'accord trouvé entre les deux parties.

Le plan d'aide à la Grèce va être prolongé, après l'accord trouvé entre les deux parties. - Aris Messinis - AFP

Les dirigeants de l'Eurogroupe ont donné leur accord au plan présenté par Athènes ce mardi. Le feu vert à la prolongation du programme d'aide est donc proche.

Les signaux envoyés depuis hier étaient positifs, l'accord est désormais officiel. L'Eurogroupe a approuvé ce mardi 24 février le plan de réformes présenté par le gouvernement grec, et ouvre ainsi la porte au prolongement du programme d'assistance financière.

"La liste de réformes de la Grèce est jugée suffisamment complète pour constituer un point de départ", a indiqué le commissaire européen Valdis Dombrovskis sur Twitter à l'issue d'une conférence téléphonique réunissant les 19 ministres de la zone euro. Une "poursuite du programme grec" peut donc être soumise au vote des parlements des pays de la zone euro qui prévoient cette procédure, notamment l'Allemagne, a-t-il ajouté.

Ce feu vert "ne signifie pas qu'on est d'accord avec ces réformes. Nous sommes d'accord avec l'approche", a commenté le commissaire aux Affaires économiques Pierre Moscovici, juste après la réunion, devant quelques journalistes. "Nous avons évité une crise, mais il reste de nombreux défis devant nous", a-t-il estimé.

Le FMI sceptique

Le FMI, de son côté, s'est montré plus sceptique, indiquant que la lettre des autorités grecques ne donnait pas l'assurance qu'Athènes entend entreprendre des réformes d'ampleur. 

Tout en admettant que la liste des réformes promises est "suffisamment complète pour constituer un point de départ valable pour une finalisation réussie du programme", sa directrice générale Christine Lagarde souligne que la liste des réformes "n'est pas très spécifique".

"Dans certains secteurs comme la lutte contre l'évasion fiscale et la corruption, je suis encouragée par ce qui semble une résolution plus forte de la part des nouvelles autorités à Athènes et nous souhaitons en savoir plus sur leurs plans", estime-t-elle.

S'exprimant en marge su sommet franco-italien, François Hollande a quant à lui salué un "bon compromis". Enfin, la Bourse d'Athènes a exprimé son soulagement en clôturant en nette hausse, de 9,81%.

Y.D. avec agences