BFM Business

L'Espagne sort officiellement de récession

L'Espagne reste handicapée par sa demande intérieure.

L'Espagne reste handicapée par sa demande intérieure. - -

L'institut officiel des statistiques espagnol a publié une croissance de 0,1% du PIB au troisième trimestre, confirmant l'estimation de la Banque d'Espagne. Malheureusement, la demande interne dans le pays reste atone.

C'est désormais officiel. L'INE, l'institut espagnol des statistiques, a, ce mercredi 30 octobre, publié une croissance de 0,1% au troisième trimestre, permettant au pays de sortir d'une période de récession de près de deux ans.

Comme attendu, l'institut confirme l'estimation de la Banque d'Espagne, publiée la semaine dernière.

Mais l'INE souligne bien que ce bon chiffre est dû à la croissance des exportations, qui est notamment dopée par la dévaluation interne opérée par l'Espagne. La consommation et plus généralement la demande intérieure du pays demeure atone.

Salaires bas

"La baisse des salaires, une croissance au mieux modeste de l'emploi et la pauvre situation des finances des ménages suggèrent que la reprise des dépenses des consommateurs pourraient être éloignée. De plus, nous pensions que les conditions serrées de crédit sont de nature à freiner l'investissement", écrit Ben May économiste chez Capital Economics, qui table sur un repli du PIB de 0,5% pour l'ensemble de l'année 2013.

J.M.