BFM Business

L'autre excédent de l'Allemagne qui fait mal

L'Allemagne a dégagé un excédent de 18 milliards d'euros

L'Allemagne a dégagé un excédent de 18 milliards d'euros - ARMIN WEIGEL / DPA / AFP

Après avoir explosé tous les records en matière d'exportations, l'Allemagne a annoncé ce mardi que son excédent budgétaire pour 2014 atteignait 18 milliards d'euros. Du jamais vu depuis 2000.

Après avoir déjà ridiculisé la France sur les exportations, en annonçant, au début du mois, un excédent commercial record de 217 milliards d'euros, l'Allemagne a encore fait fort ce mardi 24 février.

Le pays d'outre-Rhin a ainsi affiché un excédent budgétaire record, alors que sa voisine française risque de se faire sanctionner pour ne pas avoir tenu ses engagements en matière de déficit.

Ce mardi, l'office fédéral des statistiques allemandes, Destatis, a encore revu à la hausse l'excédent des comptes publics allemands (c'est-à-dire les budgets de l'Etat fédéral, des Länder, des communes, et des caisses de sécurité social). Cet excédent atteint désormais 0,6% du PIB du pays, contre 0,4% en première estimation à la mi-janvier.

224 euros d'excédent par Allemand

Ce surplus s'élève à 18 milliards d'euros, soit 224 euros par Allemand. A titre de comparaison, cette somme représente tout simplement le total des économies que l'Etat français a prévu d'accomplir sur la période 2015-2017.

Les comptes publics de l'Allemagne sont repassés dans le vert depuis 2012 (2,6 milliards) mais jamais ils n'avaient atteint un niveau aussi élevé. Au final, l'Allemagne a dépensé 1.275,8 milliards d'euros pour des recettes fiscales de 1.293.8 milliards d'euros.

Dans le détail, le budget du gouvernement fédéral a dégagé, en 2014, un excédent de 11,4 milliards d'euros, après un déficit de 4,5 milliard l'année précédente. Destatis (l'Insee allemand) souligne qu'il s'agit de la première fois depuis l'année 2000 que l'Allemagne arrive à un surplus sur ses dépenses fédérales. 

De leur côté les collectivités locales ont affiché un excédent de 1,3 milliard d'euros alors que les comptes de la Sécurité sociale ont, eux, été dans le vert à hauteur de 3,4 milliards d'euros.

Une situation "pas optimale"

Ces chiffres impressionnants laissent toutefois dubitatif Frederik Ducrozet, économiste chez Credit Agricole CIB. Depuis près d'un an, la Commission européenne exhorte l'Allemagne à agir pour corriger ces excédents, rappelle-t-il. "Il faut bien voir que cet excédent courant reflète un déséquilibre macroéconomique qu'il faut corriger. Du point de vue de la zone euro, avoir excédent courant en Allemagne, ce n'est au, au mieux, pas optimal".

Par ailleurs l'économiste explique que "les conditions de marché sur la dette sont telles qu'il y a une forme d'opportunité manquée de la part de l'Allemagne: quand on vous paie pour emprunter (pour des maturités de 5 ans voire plus), il y a une forme d'aberration économique à ne pas le faire".

Julien Marion