BFM Business

L'apprentissage ne fait plus recette en Allemagne

Le nombre de jeunes qui quittent l'école pour entrer en apprentissage recule outre-Rhin.

Le nombre de jeunes qui quittent l'école pour entrer en apprentissage recule outre-Rhin. - © Union européenne, 2013

Le nombre de jeunes entrant en apprentissage en Allemagne est tombé l'an dernier à son plus bas niveau depuis la réunification du pays en 1990, montrent des données publiées mercredi par l'Office des statistiques.

Le nombre de nouveaux apprentis s'est élevé à 518.000, en baisse de 1,4%, indiquent des chiffres qui alimentent les craintes d'une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée dans la première économie d'Europe.

Ce phénomène s'explique notamment par le fait que de moins en moins d'Allemands quittent l'école et qu'ils sont de plus en plus nombreux à opter pour des études supérieures, précise l'Office des statistiques.

Le repli, plus net dans l'ouest du pays que sur le territoire de la défunte Allemagne de l'Est, est de 1,7% pour la catégorie la plus importante qui regroupe l'industrie, la banque et l'assurance.

L'apprentissage, sur lequel les entreprises s'appuient pour former une main-d'oeuvre qualifiée à moindres coûts, a longtemps été cité comme l'un des piliers du modèle économique allemand. 

N.G. avec Reuters