BFM Business

L'activité du secteur privé français au point mort en octobre

L'activité se stablise en France.

L'activité se stablise en France. - -

L'indice PMI, qui mesure l'activité du secteur privé, s'est établi à 50,1 points au mois d'octobre, selon les premières estimations publiées par le cabinet Markit, ce jeudi 24 octobre. En zone euro, la reprise semble s'essouffler.

L'activité du secteur privé stagne au mois d'octobre. Selon une première estimation du cabinet Markit publiée ce jeudi 24 octobre, l'indice PMI (Purchase Manager Index) composite, qui regroupe les services et l'industrie, s'est inscrit à 50,1 points au mois d'octobre. En septembre, le chiffre était de 50,5 points.

L'activité ne fléchit pas puisqu'un chiffre de 50 points constitue la limite entre l'expansion et la contraction. Néanmoins cet indicateur montre que le secteur privé a calé au mois d'octobre.

"Bien que les nouvelles commandes se contractent à nouveau, la stabilisation de l'emploi et l'amélioration des perspectives d'activité dans les services sont des signes encourageants pour le fin de l'année", tempère toutefois Jack Kennedy, économiste de Markit.

Essoufflement en zone euro

Ces données viennent conforter les conclusions de statistiques publiées mercredi par l'Insee sur le climat des affaires qui, lui aussi, stagnait. La tendance était très marquée dans les services.

L'Insee avait, le 3 octobre dernier, expliqué que la croissance française devrait au troisième trimestre connaître un coup de mou, après avoir nettement accéléré sur la période allant d'avril à juin (+0,5%).

Par ailleurs, la France n'est pas la seule à accuser le coup. Le PMI composite allemand, publié ce même jour par Markit, a ainsi reculé, passant de 53,7 points en septembre à 52,3 points.

Plus globalement, la reprise en zone euro a marqué des signes d'essoufflement. Ainsi le PMI composite de l'union monétaire s'est établi à 51,5 points au mois d'octobre, soit une baisse par rapport à septembre où il s'élevait à 52,2 points.

J.M. avec Reuters