BFM Business

Inondations dans le sud-est: l'Etat met la main à la poche

Les inondations ont fait de nombreux dégâts.

Les inondations ont fait de nombreux dégâts. - Anne-Christine Poujoulat - AFP

Le montant des dégâts est évalué à 170 millions d'euros. 10 millions d'euros vont être débloqués.

Il y a urgence après les inondations. François Hollande a écrit mardi au président du conseil départemental des Alpes-Maritimes Éric Ciotti pour lui annoncer le déblocage d'une avance de 10 millions d'euros d'ici à une semaine. "Sur la base des premières évaluations des dégâts causés aux biens non assurables des collectivités, une avance d'un montant de 10 millions d'euros sera déléguée à la préfecture sous une semaine", a écrit le président de la République, a indiqué Eric Ciotti. 

"J'avais écrit il y a quinze jours au président de la République pour lui exprimer les attentes fortes du département en matière de solidarité nationale", a précisé Eric Ciotti à l'AFP. "Il y avait eu, certes, des promesses, mais on ne voyait rien venir. Je me réjouis clairement de cette avancée positive qui va dans le bon sens", a-t-il ajouté, lui qui évalue à 170 millions d'euros le montant des dégâts publics causés par les inondations du 3 octobre dernier dans les Alpes-Maritimes. Eric Ciotti a estimé toutefois que cette aide, "qui ne représente que 5% des interventions", reste insuffisante.

"J'attends 50 millions d'euros d'aides de l'État pour les communes du département", a souligné Eric Ciotti, regrettant par ailleurs que le président ait "fermé la porte au moratoire sur la baisse des dotations de l'État que nous demandions avec les maires du département".

D. L. avec AFP