BFM Business

Immobilier ancien : vers une année 2018 record

-

- - pixabay

CAFPI, courtier en prêts immobiliers, estime que la barre du million de transactions pourrait être approchée voire atteinte.

L'année 2017 avait été considérée comme une année exceptionnelle en termes de transactions immobilières dans l'ancien. Mais certains experts estiment que l'année en cours pourrait constituer un nouveau record.

En effet, selon CAFPI, courtier en prêts immobiliers, la barre du million de transactions dans l'ancien pourrait être approchée voire atteinte. Les 960 000 transactions de 2017 seraient donc reléguées au second plan.

Pour confirmer son analyse, le courtier s’appuie sur un mois d’octobre particulièrement dynamique avec une forte présence de primo-accédants qui profitent à plein de taux toujours aussi bas. CAFPI observe également une augmentation de la proportion de seniors dans sa clientèle d’emprunteurs.

Avec des taux régulièrement négociés autour de 1,30% sur 20 ans en octobre, CAFPI rappelle en effet qu’une mensualité de 1000 euros par mois permet d’acheter plus de 50 m² à Lyon ou Nice et plus de 75 m² à Lille, Marseille, Montpellier, Rennes, Strasbourg ou encore Toulouse et même plus de 100 m² à Reims.

Il faut aussi noter l'activité des 30-40 ans. En effet, cette tranche d'âge se montre particulièrement active sur le marché de l'ancien (+7,4% sur un an). Ils représentent désormais plus d’un quart des acquéreurs. Au global, 46,1% des acheteurs en France ont moins de 40 ans. Par ailleurs, les investissements locatifs sont également en nette reprise surtout grâce à la tranche des 40-50 ans.

De manière globale, même si les notaires restent prudents sur un éventuel record des transactions en 2018 dans l'ancien, ils estiment tout à fait possible d'atteindre la barre du million évoqué. Réponse fin décembre...