BFM Business

Hollande: Philippe Varin a pris "une décision sage"

François Hollande était à Madrid pour le 23ème sommet franco-espagnol.

François Hollande était à Madrid pour le 23ème sommet franco-espagnol. - -

En marge du sommet franco-espagnol, ce mercredi 27 novembre, le chef de l'Etat s'est exprimé sur la polémique du jour. Selon lui, Philippe Varin, qui a renoncé à sa retraite chapeau de 21 millions d'euros, a pris une "décision sage".

A mesure que la polémique atteignait le sommet de l'Etat, la réaction de la présidence de la République était attendue.
La retraite chapeau de Philippe Varin, qui a suscité une vague de protestations politiques, n'a pas manqué de figurer parmi les questions posées à François Hollande.

En visite à Madrid, le président français a salué une décision du dirigeant de PSA, qui a finalement renoncé à cet avantage quelques heures après sa divulgation. "C'est une décision sage", a déclaré le chef de l'Etat. "C'est la seule possible au regard de la situation de l'entreprise, des sacrifices demandés aux salariés et compte tenu de la garantie apportée par l'Etat pour permettre à Peugeot de poursuivre ses activités".

Les conditions de son départ dans les mains du conseil de surveillance de PSA

Philippe Varin avait, un peu plus tôt, décidé de s'en remettre au conseil de surveillance de PSA pour décider, après avis du Haut Comité de gouvernement d'entreprise, des conditions appropriées à son départ à la retraite.

Il quittera ses fonctions chez le constructeur automobile courant 2014, et sera remplacé par Carlos Tavares, l'ex-numéro deux de Renault.

PSA Peugeot Citroën a provisionné près de 21 millions d'euros pour couvrir le montant brut de sa retraite, ce qui a provoqué la polémique.

Y. D.