BFM Business

Hollande : « La libéralisation la plus excessive en Europe »

BFM Business

Le premier secrétaire du PS François Hollande est revenu sur les projets du gouvernement en matière de durée légale du travail.

Invité lundi 9 juin, François Hollande, premier secrétaire du PS, a évoqué la réforme des 35 heures engagée par le gouvernement : « Qu'est-ce qu'avaient accepté les syndicats ? Ce n'était pas rien, ils avaient accepté qu'on puisse avoir des contingents d'heures supplémentaires, y compris dérogatoires. Le Medef était d'accord. Le gouvernement a réécrit cet accord en disant « Non, on va pouvoir négocier dans chaque entreprise la durée de travail ». Donc faire perdre aux salariés le bénéfice des heures supplémentaires ».

« On nous parle de la fin des 35 heures, en fait c'est la fin de la durée légale du travail. C'est la déréglementation. Les 35 heures, ce n'est plus ça le sujet. Le sujet c'est comment la durée légale du travail pourra être fixée entreprise par entreprise et comment seront rémunérés les salariés. Je crains l'individualisation, c'est la fin de la règle collective de travail. Que certains veuillent pouvoir faire des heures supplémentaires, très bien. Mais fixer la fin de ce qui était un régime de garanties pour tous, il y a là une déréglementation qui nous mettra à l'heure de la libéralisation la plus excessive en Europe ».

La rédaction-Bourdin & Co