BFM Business

Grèce: affluence sans précédent aux distributeurs de billets

Les Grecs se pressent aux distributeurs automatiques pour retirer de l'argent en prévision d'une fermeture éventuelle lundi des banques. Rien que sur la journée de samedi, 500 millions d'euros ont été retirés.

L'ambiance n'est pas à la panique, mais les Grecs sont nombreux à se présenter aux distributeurs automatiques des banques afin de retirer des espèces.

Au distributeur situé devant le Parlement grec à Athènes, la file d'attente ne désemplit pas. Des ministres et également le président du groupe parlementaire Syriza sont venus se joindre à cette queue, a pu constater un journaliste de BFM Business.

A chaque fois, les retraits sont modestes. Il s'agit de "tenir la semaine" ont indiqué des personnes interrogées, qui craignent de voir les banques fermées en début de semaine.

Dans un week-end normal, les retraits sont d'environ de 30 millions d'euros. Hier, ce sont 500 millions de retraits qui ont été enregistrés, a indiqué Manuel Valls dans l'émission Le Grand Rendez vous d'Europe 1-Le Monde-iTELE ce dimanche. 

Berlin recommande de "prendre ses précautions"

En prévision d'une éventuelle pénurie d'argent dans les distributeurs, le ministère allemand des Affaires étrangères recommande aux Allemands se rendant en Grèce, une destination de vacances très prisée, de "prévoir suffisamment d'argent liquide". Il les met en garde contre des délais d'attente importants qu'ils peuvent rencontrer dans les établissements bancaires.

Les Pays-Bas ont également recommandé la prudence à leurs ressortissants, expliquant qu'il était "possible qu'il soit difficile de payer par carte de crédit". "Prenez donc suffisamment d'argent liquide pour couvrir tous vos coûts jusqu'à votre retour", écrit le ministère néerlandais des Affaires étrangères sur son site internet.

Des mesures de contrôles des capitaux

Le gouvernement grec doit décider, dans la nuit de dimanche à lundi, la mise en place de mesures de contrôle des capitaux, et la fermeture des banques lundi, a indiqué le ministre des Finances Yanis Varoufakis à la BBC.

"La Banque Grèce, en tant que membre de l'Eurosystème, va prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la stabilité financière des citoyens grecs dans ces circonstances difficiles", a indiqué Yannis Stournaras, président de la banque centrale de Grèce, cité dans le communiqué de la BCE, diffusé à l'issue d'une réunion du conseil des gouverneurs de l'institution. Cette dernière a annoncé le maintien des prêts d'urgences aux banques grecques à leur niveau actuel.

C.C.