BFM Business

François Hollande répond à Pierre Gattaz: "Il y a un problème de langage"

François Hollande déplore le langage de Pierre Gattaz qui met en péril la confiance des entreprises et des Français.

François Hollande déplore le langage de Pierre Gattaz qui met en péril la confiance des entreprises et des Français. - -

Le chef de l'Etat a adressé un rappel à l’ordre, le 21 juillet, au président du Medef qui a estimé que la situation de la France est catastrophique. François Hollande a jugé qu’il "y a un problème d'expression qui peut avoir des conséquences économiques".

La réponse ne s'est pas fait attendre. Lundi 21 juillet, François Hollande est revenu sur les déclarations de Pierre Gattaz, dans le Figaro, qui a décrit la situation économique de la France comme étant "catastrophique". Pour le patron des patrons "la croissance n'est pas là ! Il n'y a plus d'investissement et plus d'embauche.", avait-il aussi estimé dans les colonnes du quotidien.

"Ce n'est pas la première fois qu'il a ce type de déclarations", a lancé le président de la République lors d'un dîner à Paris avec les journalistes de l'Association de la presse présidentielle.

"Il y a un problème de langage, ce langage-là doit changer", a déploré François Hollande.

Un million d'emplois

"On a envie de lui demander : 'qu'est-ce que vous cherchez? si vous l'avez signé (le pacte de responsabilité, ndlr), c'est parce que vous pensiez qu'il allait dans la bonne direction. Si vous dites que c'est sans effet sur la France, comment voulez-vous donner confiance aux entreprises et aux Français?'", a-t-il poursuivi.

"A un moment, il faut que le patronat pense à ses propres intérêts et qu'il y ait la confiance" dans l'économie.

Le chef de l'Etat a encore adressé une pique à Pierre Gattaz en lançant: "c'est quand même pas moi qui ai porté un badge 'un million d'emplois'!".

C.C. avec AFP