BFM Business

Télétravail: pas de durcissement des règles en France pour le moment

Le ministère du Travail confirme que pour le moment, le durcissement des règles du télétravail n'est pas envisagé. Le respect des gestes barrière et la couverture vaccinale permettraient de lutter efficacement contre les contaminations.

Le gouvernement ne change pas sa position sur le télétravail. Malgré la cinquième vague de Covid et les 20.000 nouvelles contaminations par jour, le télétravail ne sera pas renforcé. Si le ministère du Travail n'envisage pas de durcir les règles du télétravail, c'est que "la situation n’est pas la même qu’au printemps dernier".


"Aujourd’hui, 90% des adultes sont vaccinés. Nous avons un protocole sanitaire strict qui s’applique en entreprise, avec le port du masque obligatoire dans tous les espaces de travail clos et partagé ainsi que le respect des gestes barrières", indique aujourd'hui le ministère du Travail à BFM Business.

Sur le plateau de BFM Politique dimanche, la ministre du Travail Elisabeth Borne avait déjà indiqué que le durcissement des règles "n'était pas d'actualité". Une position confirmée par Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, lors de son point presse hebdomadaire mercredi.

Pourtant, selon les derniers chiffres de la Dares, seulement 21% des salariés ont télétravaillé au moins un jour dans la semaine en septembre, et ils n'étaient que 8% à travailler intégralement à distance. Soit 5 points de moins qu'en août.

Gestes barrières et vaccination

Dimanche, la ministre du Travail Elisabeth Borne avait par ailleurs précisé que "l'abandon du masque n'était pas envisageable" et rappelé qu'il fallait continuer à le porter en entreprise.

Le sujet revient sur la table car plusieurs épidémiologistes y sont favorables. Le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, s'interrogeait mercredi sur France Inter sur les moyens dont dispose la France pour lutter contre cette 5ème vague: "Qu'est-ce qui nous reste dans la boîte à outils que nous n'avons pas encore suffisamment utilisé? Le télétravail est un des points".

Mais pour le gouvernement, le respect des gestes barrière et la couverture vaccinale du pays justifient de ne pas durcir les règles du télétravail. Pour rappel, depuis cet été, il appartient à chaque entreprise du privé de définir un nombre minimal de jours de télétravail pour leurs salariés.

Pauline Dumonteil et Caroline Morisseau