BFM Business
France

Bruno Le Maire: "On ne va pas prendre de décision sur Aéroports de Paris"

L'État gèle le dossier de la privatisation d'ADP, a annoncé Bruno Le Maire sur BFM Politique ce dimanche. En tout cas jusqu’à ce que le Conseil constitutionnel ait terminé la consultation qui doit mener à la tenue d’un référendum sur ce sujet.

La privatisation d'Aéroports de Paris (AFP), si elle est bien menée, devra attendre au moins 2020. Début avril en effet, le Conseil constitutionnel a validé la proposition de référendum d'initiative partagée (RIP), formulée par des parlementaires qui s'y opposent.

Désormais, un long processus commence, pouvant conduire à consulter la population en 2020. En attendant, le gouvernement gèle sa mesure, a confirmé le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, ce dimanche sur BFM Politique:

"On ne va pas prendre de décisions sur Aéroports de Paris alors qu’il y a un processus de recueil de signatures qui est en cours. Ce ne serait pas respectueux des Français", a déclaré le locataire de Bercy.

Pour que le référendum se tienne, il faut recueillir la signature par voie électronique d’au moins 10% des électeurs français. Le recueil des soutiens citoyens est ouvert durant neuf mois ce qui va engendrer un débat public mettant en cause la privatisation d'ADP et ce jusqu'en 2020.

Des garanties "solides"

En attendant donc, le gouvernement ne décidera rien concernant ADP. Mais Bruno Le Maire défend toujours l’idée d’aéroports parisiens gérés par une ou des entreprises privées.

"Cette privatisation s’entoure de garanties solides, sur les tarifs qui continueront à être maîtrisés par l’État, sur les investissements, sur les frontières. Quand j’entends certains nous dire ‘vous allez privatiser les frontières’. Non, les frontières resteront contrôlées par la police française, et par les forces publiques françaises", a défendu le ministre de l’Économie.

Enfin, le ministre est convaincu que "cette privatisation peut nous permettre avec toutes les garanties nécessaires, de créer un champion mondial de l’aéroportuaire".

N.G.