BFM Business

Fitch abaisse la note souveraine de l'Espagne à AA+

La ministre espagnole de l'Economie, Elena Salgado, en conférence de presse à Madrid, sur les perspectives de croissance de l'économie ibérique. L'agence Fitch Ratings a abaissé vendredi la note souveraine de l'Espagne à AA+, contre AAA auparavant, en exp

La ministre espagnole de l'Economie, Elena Salgado, en conférence de presse à Madrid, sur les perspectives de croissance de l'économie ibérique. L'agence Fitch Ratings a abaissé vendredi la note souveraine de l'Espagne à AA+, contre AAA auparavant, en exp - -

MADRID - L'agence Fitch Ratings a abaissé vendredi la note souveraine de l'Espagne à AA+, contre AAA auparavant, en expliquant que la reprise de...

MADRID (Reuters) - L'agence Fitch Ratings a abaissé vendredi la note souveraine de l'Espagne à AA+, contre AAA auparavant, en expliquant que la reprise de l'économie espagnole devrait être "plus timide" que prévu par le gouvernement en raison des mesures d'austérité adoptées ces derniers jours.

Cette dégradation d'un échelon, qui intervient un mois après une décision similaire de Standard & Poor's, accroît la pression sur les autorités espagnoles, qui s'efforcent actuellement de rassurer les marchés financiers sur leur capacité à éviter une crise comparable à celle subie par la Grèce en dépit des tensions budgétaires, politiques et sociales.

"L'abaissement reflète l'opinion de Fitch selon laquelle le processus d'ajustement à un niveau plus bas d'endettement (...) va nettement réduire le taux de croissance de l'économie espagnole à moyen terme", déclare dans un communiqué Brian Coulton, analyste de Fitch.

La perspective de la nouvelle note est stable, a ajouté l'agence.

Les négociations engagées par le gouvernement espagnol avec les syndicats sur son projet de réforme du marché du travail ont été interrompues vendredi sans qu'aucun accord n'ait été trouvé.

Une réunion de la dernière chance pourrait avoir lieu durant le week-end mais le gouvernement n'a pas exclu de soumettre son projet directement au parlement.

Celui-ci n'avait adopté jeudi qu'à une voix près le plan d'austérité budgétaire gouvernemental.

Fin avril, S&P avait ramené la note souveraine de l'Espagne à AA contre AA+, avec une perspective défavorable, ce qui implique la possibilité d'une nouvelle dégradation à un horizon de moins de deux ans.

Moody's est désormais la seule des trois grandes agences de notation internationales à ne pas avoir revu à la baisse la note de Madrid et conserve sa notation Aaa, la plus élevée de son échelle de notation.

Un banquier installé à Madrid a estimé que l'impact de la décision de Fitch serait neutre, en expliquant que l'agence avait une perspective stable sur la note.

"Fitch aligne sa note sur celle de S&P", a ajouté ce responsable d'une grande banque internationale, qui a requis l'anonymat. "Les chiens se courent toujours les uns après les autres. Mais comme la perspective reste stable, l'impact devrait être nul ou positif."

L'euro cédait néanmoins du terrain face au dollar en réaction à la décision de Fitch, revenant à moins de 1,2310 dollar vers 17h25 GMT contre 1,2355 environ juste avant le communiqué de l'agence. Celui-ci a été publié après la fermeture des marchés boursiers européens.

Walter Brandimarte, Marc Angrand pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot