BFM Business

Une hausse de la TVA pour financer une baisse du coût du travail

-

- - -

Nicolas Sarkozy a confirmé le relèvement de 19,6 à 21,2% du taux normal de la TVA. Une mesure décriée par l'opposition et par les associations de consommateurs.

Nicolas Sarkozy entend relever de 1,6 point son taux normal (de 19,6% à 21,2%), et légèrement augmenter la CSG sur les revenus du patrimoine et des placements. "Il faut diminuer le coût du travail", répète le chef de l'Etat, "sinon la France va se vider de son sang industriel".
Cette réforme, qui rabotera le pouvoir d'achat, suscite de nombreuses critiques. Samedi, François Hollande a dénoncé "un mauvais principe et un mauvais instrument". Cette mesure "n'aura aucun effet sensible sur le coût du travail", a tranché dimanche le candidat du MoDem François Bayrou.