BFM Business

Qui peut toucher la prime de Noël? 

Marisol Touraine fait valoir que le nombre de bénéficiaires est en hausse cette année

Marisol Touraine fait valoir que le nombre de bénéficiaires est en hausse cette année - Bertrand Guay - AFP

La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a annoncé que le versement de ce coup de pouce coûterait environ 500 millions d'euros à l'État et serait versé cette semaine aux ménages bénéficiaires.

La prime de Noël, d'un montant "inchangé" par rapport à l'année dernière, sera versée cette semaine à "plus de 2,5 millions de personnes", a annoncé mardi la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine dans Ouest-France.

Pour rappel, cette prime de Noël a été mise en place en 1998 par Lionel Jospin. Elle est destinée aux allocataires du Revenu de solidarité active (RSA) de l'Allocation de solidarité spécifique (ASS, l'allocation touchée par les chômeurs en fin de droit), de la prime transitoire de solidarité, de la prime forfaitaire de reprise d'activité ou de l'allocation équivalent retraite (AER).

Elle constitue "un coup de pouce pour les plus modestes, quelques jours avant les fêtes", a rappelé Marisol Touraine, soulignant que son "versement se fera[it] automatiquement par virement cette semaine".

Le montant reste "inchangé et dépend de la composition du foyer, 152 euros pour une personne seule, 320 pour un couple avec deux enfants", a-t-elle ajouté (voir détails en encadré). Aucune démarche ne doit être accomplie par les bénéficiaires pour pouvoir toucher cette prime qui toucheront automatiquement l'argent.

Un coût de 500 millions d'euros

"Plus de 2,5 millions de Français percevront cette prime cette année", a-t-elle précisé. Si le montant n'augmente pas, "elle est versée cette année à plus de personnes. C'est un engagement supplémentaire de l'État d'un coût global de 500 millions d'euros".

Selon la ministre, "le gouvernement poursuit son engagement en faveur des plus modestes, après la revalorisation de 2% du RSA en septembre, l'extension de la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et de l'aide à la complémentaire santé (ACS). Sans oublier la création de la prime d'activité, qui bénéficie aujourd'hui à plus de 2,3 millions de foyers, dont 500.000 jeunes".

Le montant de la prime

1 personne seule: 152,45 euros

1 personne avec un enfant: 228,67 euros

1 personne avec deux enfants: 274,41 euros

1 personne avec trois enfants: 335,39 euros

1 personne avec quatre enfants: 396,37 euros

1 personne avec cinq enfants: 457,35 euros

1 personne avec plus de cinq enfants: 457,35 euros +60,98 euros par enfant supplémentaire

2 personnes sans enfants: 228,67 euros

2 personnes avec un enfant: 274,41 euros

2 personnes avec deux enfants: 320,14 euros

2 personnes avec trois enfants: 381,12 euros

2 personnes avec quatre enfants: 442,10 euros

2 personnes avec plus de quatre enfants: 442,10 euros + 60,98 euros par enfant supplémentaire

J.M. avec AFP