BFM Business

Quel est le poids économique des collectivités locales?

Les collectivités ont manifesté leur colère après l'annonce d'une baisse de leurs dotations.

Les collectivités ont manifesté leur colère après l'annonce d'une baisse de leurs dotations. - -

Jean-Marc Ayrault reçoit les associations d'élus locaux, ce mardi 12 mars. Le "pacte de confiance et de responsabilité" qu'il doit discuter avec elles devra répartir équitablement les efforts financiers entre Etat et collectivités.

Jean-Marc Ayrault multiplie les initiatives pour calmer la grogne des élus locaux. Après avoir reçu à dîner les représentants des collectivités, à la fin du mois dernier, le Premier ministre va cette fois-çi discuter avec elles d’un"pacte de confiance et de responsabilité", ce mardi 12 mars.

Entouré de huit ministres, le chef du gouvernement reçoit à Matignon les dirigeants des associations d'élus (maires, présidents de conseils généraux ou régionaux).

Des élus en colère, car "les charges obligatoires des collectivités", résultant de décisions de l'Etat, telle la réforme des rythmes scolaires, continuent de croître. L’abrogation du jour de carence pour les fonctionnaires, décidée récemment, devrait encore alourdir la facture.

"On n'a pas de marge de manoeuvre, on risque d'être obligés de réduire le format des services publics" assurés par les communes, départements et régions, assure ainsi Christian Pierret (PS), le président de la Fédération des villes moyennes (FVM). Des hausses de la fiscalité, elles, sont jugées irréalistes.

Ce que représentent les collectivité dans l'économie française

Pour une meilleure vue d’ensemble de ce que représentent les collectivités en France, voici quelques chiffres clés, datant de 2012 :

> Elles emploient 1,9 million d’agents, dont 74,9% de titulaires.

> Elles représentent 21% de la dépense publique (213 milliards en 2010), mais 71% de l’investissement public (52,6 milliards d’euros en 2012, en légère hausse).

> Elles détiennent 10,1% de la dette publique, soit environ 161 milliards d’euros (au 31 décembre 2012).

> Elles reçoivent 108,8 milliards d’euros de transferts de l’Etat.

Cette dotation a été gelée en 2011 par le gouvernement Fillon, ce qui représente, selon les associations d’élus, un manque à gagner de 400 millions d’euros par an. Le gouvernement actuel a par ailleurs annoncé une baisse dans les deux ans qui viennent, de 4,5 milliards d’euros au total.

La réunion de ce mardi, si elle ne devrait pas déboucher sur des avancées spectaculaires, aura pour but d’explorer les différentes pistes pour répartir l’effort à venir. Pas sûr que cela suffise à calmer le sentiment d’étouffement qui règne chez les élus locaux.

Yann Duvert