BFM Business

Pour Bruxelles, tous les pays ont respecté leurs obligations budgétaires

Le Budget 2015 de la France convient à la Commission européenne.

Le Budget 2015 de la France convient à la Commission européenne. - Olivier Marin - AFP

Les modifications de la France, notamment, sur son Budget ont donné satisfaction à la Commission européenne.

Bruxelles a estimé, ce 28 octobre, que tous les pays ont respecté leurs obligations budgétaires. Elle n'identifie "aucun dérapage sérieux, dans les projets de budget des 18 pays de la zone euro.

"Après prise en compte de toutes les informations et suppléments d'informations fournis ces derniers jours, je ne peux dans l'immédiat identifier de dérapage sérieux qui nous conduirait à émettre une opinion négative à ce stade", a indiqué dans un communiqué le commissaire européen en charge des Affaires économiques, Jyrki Katainen.

La Commission n'a donc pas exigé de la France ni de l'Italie qu'elles revoient leurs projets, après les pas en avant faits par les deux gouvernements.

Efforts insuffisants

En vertu de prérogatives renforcées à la faveur de la crise financière, l'exécutif européen peut désormais demander à un Etat membre de revoir sa copie s'il constate des dérapages sévères en terme de déficit.

Cette arme n'a encore jamais été utilisée. Ce scénario planait depuis des semaines sur la France et l'Italie, qui ont présenté des budgets prévoyant des efforts insuffisants, notamment sur le plan structurel (hors effets de la conjoncture).

Après avoir affiché leur inflexibilité, les deux gouvernements ont fini par plier en annonçant lundi une réduction supplémentaire de leur déficit.

D. L. avec AFP