BFM Business

Pierre Moscovici: "la France peut ramener son déficit en deçà des 3% en 2014"

Pierre Moscovici appelle toutefois à tenir compte de l'équilibre entre croissance et réduction du déficit

Pierre Moscovici appelle toutefois à tenir compte de l'équilibre entre croissance et réduction du déficit - -

Le ministre de l’Economie a estimé, ce lundi 4 mars, que la France pourra tenir cet objectif l'année prochaine. Il considère néanmoins que le gouvernement doit "trouver un équilibre entre consolidation budgétaire et croissance ".

Pierre Moscovici l’assure : la France "peut ramener son déficit budgétaire en deçà des 3% [du PIB, ndlr] en 2014". C’est ce qu’il a déclaré, ce lundi 4 mars, à l’issue de la réunion de l’Eurogroupe.

"Nous devons être intelligents et trouver un équilibre entre consolidation budgétaire et croissance", a-t-il toutefois ajouté.

Le gouvernement prévoyait initialement de tenir cet objectif de 3% pour 2013. Mais il y a renoncé peu après que la Cour des comptes a exprimé de sérieux doutes sur cette ambition.

Un délai sera demandé à Bruxelles

Par ailleurs, la Commission européenne avait, lors de la publication de ses prévisions, le 22 février dernier, clairement estimé que cet objectif n’était pas tenable. Bruxelles table ainsi sur un déficit de 3,7% pour la France, pour 2013.

En conséquence, l’exécutif français va entamer des discussions avec la Commission et ses partenaires européens pour obtenir un report à 2014 de l'objectif de baisse des déficits publics sur lequel il s'était engagé. Il va, par ailleurs, revoir prochainement à la baisse sa prévision de croissance, qui était auparavant de 0,8% pour 2013.

J.M. avec Reuters