BFM Business

Les impôts locaux restent stables cette année

Dans deux villes, Argenteuil et Marseille, les impôts locaux augmentent.

Dans deux villes, Argenteuil et Marseille, les impôts locaux augmentent. - Mychelle Daniau - AFP

Cette année, la fiscalité locale n'a pas augmenté, selon l'étude annuelle du Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriale publiée ce 19 septembre.

Les particuliers ne l'ont peut-être pas remarqué, mais le matraquage fiscal a été moins marqué cette année, en tout cas concernant la fiscalité locale. En effet, l'étude annuelle du Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriale, dévoilée ce 19 septembre par Les Echos, montre que les impôts locaux n'augmentent quasiment pas cette année.

Les maires avaient promis, lors des municipales de mars, de ne pas augmenter les impôts locaux. Ils ont donc tenu leurs promesses. Alors que les années précédentes, les hausses étaient importantes : 4,6% en 2013 et 3,4% en 2012.

Pause fiscale de courte durée?

Néanmoins, deux villes font exception. Argenteuil a baissé les abattements pour élargir l'assiette. Marseille, de son côté, a alourdi le taux de la taxe foncière de plus de 20%. Par ailleurs, si les grandes villes n'ont pas augmenté les impôts, elles ne les ont pas baissé non plus. Seules certaines villes de plus petites tailles y sont parvenues.

De plus, cette pause risque d'être de courte durée. En effet, les augmentations d'impôts pourraient repartir l'an prochain. Mais plutôt sous forme de suppression d'abattement que de hausses des taux.

D. L.