BFM Business

Les chiffres insolites du Budget 2014

Le projet de Budget 2014 prévoit 379 milliards d'euros de dépenses

Le projet de Budget 2014 prévoit 379 milliards d'euros de dépenses - -

Les députés entament, ce 15 octobre, l'examen du projet de loi de finances pour 2014. Ils vont voter 379,9 milliards de dépenses et 298,5 milliards de recettes. Voici quelques curiosités glanées dans les 78 articles du projet.

Le projet de budget 2014 que les députés commencent à examiner, mardi 15 octobre, dans la soirée, contient des grandes données macro-économiques comme les 91,8% de dette publique attendue l'an prochain, les 379 milliards d'euros de recettes ou encore les 56,7% de dépenses publiques en pourcentage du PIB.

Mais le budget, ce sont aussi des chiffres glanées ici et là dans le projet de loi. Ils en disent parfois autant sur les priorités gouvernementales que les déclarations ministérielles.

Deux emplois en moins chez Montebourg

> 2 emplois. C'est le nombre de postes que les services d'Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, vont perdre. Au total, l'Etat disposera de 2.000 fonctionnaires de moins qu'en 2014 pour assurer ses missions.

> 4 millions d'euros. C'est le gain attendu par Bercy de la dématérialiation des déclarations d'impôt sur le revenu. La "rationalisation" des impressions des documents budgétaires.

> 1,2 milliard d'euros. C'est ce que la France versera en 2014 pour compenser la "correction britannique", c'est à dire le rabais au budget européen. 

> 20 millions d'euros. Ce sont les économies de fonctionnement que doivent réaliser les services de Jean-Marc Ayrault. Au total, le Budget prévoit 1,5 milliard d'économie nette sur ses dépenses.

> 427. C'est le nombre de niches fiscales existantes en 2014 contre 433 cette année. Elles coûteront 80 milliards contre 70 en 2013.

> 4 millions d'euros. C'est la somme que l'Etat va affecter à l'amortissement accéléré des robots acquis par des PME. La mesure coûtera 22 millions en 2016.

> 35 millions d'euros. C'est la baisse des dépenses d'entretien des bâtiments publics programmée por 2014.

> 5 millions d'euros. Ce sont les crédits inscrits pour transformer un hôpital en maison de la culture en Guyane, le département de Christine Taubira, la garde des Sceaux.

> 20 millions d'euros. C'est le budget qui sera affecté l'an prochain au renforcement de la sécurité des ambassades françaises les plus menacées.

> 13 millions d'euros. C'est la somme prévue pour les célébrations du centième anniversaire de la guerre de 1914/1918.

P.C