BFM Business

Le gouvernement plus optimiste sur la réduction du déficit public

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a indiqué ce mardi que les prévisions gouvernementales s'établissaient désormais à 2,9% du PIB en 2017, et 2,6% en 2018.

La prévision officielle de déficit public en France a été revue à la baisse à 2,9% du produit intérieur brut (PIB) pour 2017, et 2,6% pour 2018, a annoncé ce mardi Bruno Le Maire sur France 2.

"C'est un peu mieux que ce que nous avions indiqué en première indication aux parlementaires parce que la croissance est légèrement meilleure", a souligné le ministre de l'Économie et des Finances.

Les précédentes prévisions tablaient sur un déficit de 3% du PIB cette année et 2,7% l'an prochain.

Donner "du poids" à la parole politique française

Une telle baisse permettra, selon lui, de "sortir de ce niveau de dépense excessif qui n'a pas amélioré la situation des Français" mais aussi de "donner à notre parole politique en Europe un poids qu'elle n'avait pas jusqu'à présent".

Un déficit sous 3% du PIB deux années consécutives permettrait à la France de sortir de procédure européenne de déficit excessif.

Bruno Le Maire a par ailleurs confirmé qu'il n'y aurait "pas de baisse de dotation" pour les collectivités locales en 2018. "Mais il est normal que chacun fasse des efforts. Les collectivités doivent continuer de faire des efforts", a-t-il insisté, alors que le gouvernement leur a demandé de faire 13 milliards d'euros d'économies sur le quinquennat.

Y.D. avec AFP