BFM Business

Le gouvernement envisagerait une baisse de l’impôt sur les sociétés

Aujourd'hui 1,4 millions d'entreprises, soit 1 entreprise sur 3, payent cet impôt sur les sociétés.

Aujourd'hui 1,4 millions d'entreprises, soit 1 entreprise sur 3, payent cet impôt sur les sociétés. - -

Les impôts des entreprises installées en France pourraient baisser dans les mois à venir. En effet, selon le quotidien économique Les Echos, le gouvernement envisagerait de réduire l’impôt sur les sociétés de plus de 3%.

C'est le journal Les Echos qui l'affirme ce vendredi matin : le gouvernement envisage une réduction du taux d'impôt sur les sociétés. L'ampleur de la baisse n'est pas encore arbitrée, mais selon le quotidien économique le taux global pourrait baisser à 30% au lieu de 33,3%. L'assiette de prélèvement devrait également évoluer pour ne plus peser sur le chiffre d'affaire, c'était une critique du patronat.

1 société sur 3 soumise à l'impôt

Aujourd'hui, 1,4 millions d'entreprises, soit 1 entreprise sur 3, payent cet impôt et il est calculé à partir du chiffre d'affaires : plus il est important, plus le taux d'imposition est grand. Il y a un taux réduit à 15% pour les entreprises qui réalisent un chiffre d’affaires inférieur à 38 120 euros par an et un taux normal de 33.33% au-delà de 38 120 euros par an. Pour les TPE, le taux d'imposition est fixé à 15%.

« Encore un attrape-nigaud »

Laurent Garnier est le PDG d'une société de conseil. Pour lui ce changement de fiscalité ne serait pas une bonne nouvelle. « Pour moi ça va être une augmentation d’impôts. C’est comme si on disait : "les impôts pour les particuliers, ce n’est plus sur le revenu net, celui que j’ai dans la poche à la fin du mois, mais sur le revenus brut". Et le revenu brut, il est pus important. Donc on dit que l’on baisse les impôts mais on va le calculer sur le revenu brut. On annonce une baisse d’impôts mais dans les faits ce sera une hausse. C’est encore un attrape-nigaud ».

Tugdual de Dieuleveult avec P. Rigo