BFM Business

Le congé parental des mères pourrait être réduit de moitié

La branche famille de la Sécurité sociale devra contribuer à hauteur de 800 millions d'euros au plan d'économies.

La branche famille de la Sécurité sociale devra contribuer à hauteur de 800 millions d'euros au plan d'économies. - Denis Charlet - AFP

Dans le cadre du plan d’économies de 50 milliards d’euros, le gouvernement envisagerait de réduire à 18 mois le congé parental des mères. L’annonce pourrait intervenir lundi 29 septembre.

L'initiative devrait se révéler spécialement impopulaire, mais le gouvernement semble déterminé à toucher à la branche famille de la Sécurité sociale.

Dans le cadre du plan d’économies de 50 milliards d’euros (dont 21 milliards en 2015), une réforme du congé parental pourrait bien être annoncée, et ce dès lundi. Il s’agirait, selon Le Parisien, d’aligner la durée du congé des deux parents, la portant à 18 mois chacun. Soit une réduction d’un an et demi pour la mère, qui peut actuellement suspendre son activité professionnelle pendant 3 ans à partir du deuxième enfant.

Le principe d'égalité mis en avant

Selon le quotidien, le gouvernement anticiperait le fait que les pères seront peu nombreux à prendre effectivement 18 mois de congé, ce qui permettrait de faire des économies substantielles. L’avantage de cette mesure serait également de pouvoir mettre en avant le principe d’égalité homme-femme. Le gain escompté serait, quant à lui, de 300 à 400 millions d’euros, sur les 800 millions d’euros que l’exécutif espère économiser sur la branche famille. 

Y.D.