BFM Business

Laurence Parisot prône la retraite à 67 ans

Laurence Parisot propose à la fois de repousser l'âge légal de la retraite et de jouer sur les durées de cotisation.

Laurence Parisot propose à la fois de repousser l'âge légal de la retraite et de jouer sur les durées de cotisation. - -

Outre avoir annoncé sa candidature à sa propre succession au Medef ce vendredi 1er mars, la patronne des patrons s’est prononcée pour un report de l’âge légal de la retraite à… 67 ans !

"A l'horizon 2040, il faudra sans doute relever à 67 ans l'âge légal" du départ à la retraite. C’est ce qu’a déclaré Laurence Parisot ce vendredi 1er mars. La patronne des patrons a accordé une interview au Monde dans lequel elle officialise sa future candidature à sa propre succession au Medef. Elle y donne également son opinion sur une éventuelle future réforme des retraites.

L’âge légal pourrait donc être repoussé à 67 ans, au lieu des 62 ans actuels. Elle considère aussi comme envisageable de jouer sur la durée de cotisation qui "pourrait passer en 2020 à 43 annuités".

Sécu : mettre en place un seuil et un plafond de remboursement

En revanche, selon elle, "la désindexation des pensions n'est pas souhaitable sur les moyen et long termes, même si l'on pourrait être amené à l'utiliser dans l'urgence pour les retraites complémentaires".

Pour "restaurer la compétitivité de la France", Laurence Parisot prescrit "une profonde réforme du financement de la protection sociale". Elle propose de mettre en place une échelle de remboursement, avec "un plancher de prestations sociales sous lequel on ne descendrait pas, car ce ne serait pas conforme à notre modèle social", et "un plafond, un maximum de cotisations, à ne jamais franchir pour que nos entreprises restent compétitives".

N.G.