BFM Business

La Suisse veut instaurer un plafond pour les transactions en liquide

BFM Business

Le gouvernement suisse veut intensifier sa lutte contre le blanchiment d'argent et l'évasion fiscale. Pour cette raison, il a annoncé, mercredi 27 février, son intention de plafonner les gros achats en liquide de biens immobiliers et autres produits de luxe (oeuvres d'art, joaillerie, or).

Berne souhaite limiter ces paiements en liquide à 100.000 francs suisses (82.000 euros). Ceux excédant cette somme devront être effectués par l'intermédiaire d'organismes financiers soumis aux règles visant à lutter contre le blanchiment d'argent.

Ce projet de loi, qui sera débattu jusqu'au 15 juin, s'inscrit dans les efforts déployés par la Confédération helvétique pour qu'elle se conforme aux nouvelles réglementations du Groupe d'action financière. Le Gafi est un organisme intergouvernemental de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

BFMbusiness.com