BFM Business

La grogne des départements sur le financement du RSA

Le financement du RSA pose problème.

Le financement du RSA pose problème. - François Guillot - AFP

L'Assemblée des départements de France a demandé mercredi au gouvernement "une décision rapide et claire" sur la prise en charge par l'État du financement du Revenu de solidarité active. "Un financement à bout de souffle, avec des recettes départementales qui ne couvrent plus des dépenses sociales incompressibles, ne permet plus à la majorité des départements de remplir leurs missions de solidarité et de proximité", écrit l'ADF dans un communiqué.

Nombre d'entre eux "ne pourront plus participer aux investissements des Contrats de plan État-Régions et beaucoup devront cesser de verser aux Caisses d'allocation familiale le montant des crédits du RSA", prévient-elle. À l'issue d'une réunion de son bureau mercredi, l'ADF réclame "l'indispensable et immédiate prise en charge par l'État du financement du RSA". Selon elle, "aucun transfert de recettes" pour ce financement ne doit par ailleurs se faire au détriment des ressources fiscales des départements.

D; L. avec APF