BFM Business

La chasse à la fraude fiscale est lancée

BFM Business

Une délégation nationale de lutte contre la fraude sociale et fiscale a été mise en place pour lutter contre un manque à gagner qui coûte 40 milliards à l’Etat.

Halte à la Fraude ! Le ministre du Budget et des Comptes Publics Eric Woerth a mis en place ce matin une délégation nationale de lutte contre la fraude sociale et fiscale en France. Son objectif : accroître la coopération entre les différents services de l'Etat pour qu ils soient plus efficaces dans ce domaine.

La fraude représente chaque année 40 milliards d'euros et 68% des fraudes sont d'ordre fiscales.

Il s'agit de faire travailler ensemble un certain nombre d'administrations, caisses d'allocations familliales, caisses primaires d'assurance maladie, Urssaf, direction des services fiscaux. Ces différents organismes devront avoir à coeur d'échanger leurs informations afin de détecter les fraudes au plus vite. Des expériences de ce type existent déjà en Haute-Garonne par exemple, et ont permis l'an passée d'épingler plusieurs professionnels de santé coupables de fraude à la sécu, à hauteur de 831 000 euros. La délégation nationale à la lutte contre la fraude devra faire pression sur les différents organismes pour qu ils fassent du chiffre, du résultat. Certains élus, comme le député UMP Frédéric Lefbvre, souhaitent que « d'ici un an, le coût de la fraude fiscale baisse de 10% ». Selon lui, il s'agit de « mieux organiser la chasse aux fraudeurs ». Si ça marche, c'est 4 milliards qui tomberont dans les caisses de l'Etat, pour notamment réduire le déficit.

La rédaction et Christophe Bordet