BFM Business

L'Etat débloque 30 millions d'euros pour les bases de défense

Jean-Yves Le Drian était en visite au 4e régiment étranger de parachutistes, à Castelnaudary (Aude).

Jean-Yves Le Drian était en visite au 4e régiment étranger de parachutistes, à Castelnaudary (Aude). - -

Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, a annoncé un "plan d'urgence exceptionnel de 30 millions d'euros" pour les bases de défense françaises, vendredi 25 octobre.

Jean-Yves Le Drian a annoncé, vendredi 25 octobre, "un plan d'urgence exceptionnel de 30 millions d'euros" pour les bases de défense française.

Ce ballon d'oxygène est "un plan d'amélioration des conditions de travail en base de défense à mise en oeuvre immédiate", a déclaré le ministre de la Défense, en visite au 4e régiment étranger de parachutistes à Castelnaudary (Aude).

Les fonds devraient "cibler uniquement les dépenses concrètes (équipements, réfection de locaux, facilités)", a-t-on fait savoir au ministère.

23.500 postes supprimés entre 2014 et 2019

Début octobre, le ministre avait annoncé la suppression de plusieurs régiments dans le cadre de la restructuration des armées prévue par la loi de programmation militaire (LPM).

Jean-Yves Le Drian avait alors assuré qu'il "assumait ces choix" dans le "respect de capacités opérationnelles des armées".

La LPM prévoit la suppression de 23.500 postes entre 2014 et 2019: 9.000 dans les forces opérationnelles et 14.500 dans le soutien et l'environnement des armées. Cette baisse s'ajoute aux 54.000 postes supprimés dans le cadre de la précédente LPM (2008-2013).

Y. D. avec AFP