BFM Business

Investissements: la France vise 40 milliards d'euros dans le plan Juncker

Emmanuel Macron et Michel Sapin compte sur le plan Juncker pour relancer l'investissement

Emmanuel Macron et Michel Sapin compte sur le plan Juncker pour relancer l'investissement - Alain Jocard/ AFP

La France affiche ses ambitions dans le cadre d'un plan Juncker. Sur l'enveloppe totale de 315 milliards d'euros d'investissements, Emmanuel Macron espère décrocher 40 milliards pour soutenir des projets .

Pas question de passer à côté d'un dispositif susceptible de relancer l'investissement et de faire baisser le chômage. Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, est clairement mobilisé pour profiter pleinement du plan Juncker. Il déclare ce mercredi : "Aller chercher 40 milliards d'euros de financement à l'horizon 2017, c'est cela l'objectif raisonnable compte tenu de ce que représente l'économie française dans l'économie européenne".

La commission européenne dispose d'une enveloppe de 315 milliards d’euros pour financer de grands projets d’infrastructures et relancer l'emploi. Cette annonce d'Emmanuel Macron montre bien que le plan se concrétise.

Des projets concrets 

La semaine dernière déjà, la France a signé son premier accord de financement avec la Banque européenne d'investissement (BEI) dans un fonds français dédié aux énergies renouvelables. Il s'agit d'un investissement de 50 millions dans Capernergie 3, un fonds qui doit lever 200 millions d'euros. Objectif : financer pour un milliard d'euros de projets dans les énergies renouvelables (éolien, solaire, biomasse, méthanisation) et créer au passage un millier d'emplois directs et indirects en Europe.

Au chapitre des autres secteurs appelés à faire l'objet d'investissements à l'avenir, Emmanuel Macron évoque les infrastructures, la recherche et le développement, la transition énergétique, le numérique et l'entreprise du futur. Son entourage fait savoir que l'investissement sera l'un des sujets majeurs de la rentrée.

Ch.L. avec AFP