BFM Business

Intempéries: l'État fait un nouveau geste pour les entreprises touchées

Les entreprises dont le chiffre d'affaires n'a pas dépassé 1 million d'euros en 2015 sont concernées.

Les entreprises dont le chiffre d'affaires n'a pas dépassé 1 million d'euros en 2015 sont concernées. - Alain Jocard - AFP

"Les entreprises dont le chiffre d’affaires n’excède pas un million d’euros et ayant subi des dommages lors des inondations, pourront bénéficier d’une aide financière pouvant aller jusqu’à 10.000 euros."

Si beaucoup de particuliers ont été durement touchés par les récentes intempéries, tel est aussi le cas de certaines entreprises. Et afin d’aider ces dernières à redémarrer leur activité, le gouvernement va mettre la main à la poche. Emmanuel Macron, le ministre de l’Économie, et Martine Pinville, la secrétaire d’État chargée du Commerce, ont en effet annoncé mercredi un panel de mesures en ce sens.

Les entreprises situées dans les communes pour lesquelles l’état de catastrophe naturelle a été reconnu sont concernées. Celles dont le chiffre d’affaires a été inférieur à un million d’euros en 2015 pourront ainsi toucher une aide pouvant atteindre 3.000 euros "voire, pour certaines entreprises dont l’existence même serait en jeu, 10.000 euros", indique Bercy.

Une initiative qui viendra "en complément des dispositifs d’aide et d’indemnisation publics et privés", précise un communiqué.

Complément aux mesures d'urgence

Les deux ministres ont, en outre, confirmé que des mesures d’urgence avaient été mises en place. Les entreprises concernées auront par exemple la possibilité d’étaler leurs échéances fiscales et sociales, d’avoir recours au chômage partiel, ou de bénéficier d’avances de la part des sociétés d’assurance.

"L’État est aux côtés des entreprises, notamment les plus petites, qui ont subi les récentes inondations ou les conséquences des blocages", selon Emmanuel Macron, cité par le communiqué de Bercy. "Un État solidaire, réactif et efficace. C’est en particulier le sens de l’aide au redémarrage qui permettra aux entreprises sinistrées de reprendre au plus vite leur activité".

Y.D.